Souvenons-nous « La Normandie »

Ayant eu le privilège d’être invité au dernier Salon “ ATOUT France “, en février dernier, j’aimerais partager avec vous mon amour de la France en cette année du 70e anniversaire
de la bataille de Normandie. Arrivons à Paris, Notre-Dame, la Tour Eiffel, les Champs Élysées. Pour les habitués, sortez des sentiers battus et visitez quelques passages couverts
(Passage Jouffroy, Galerie Vivienne, etc.), témoins de l’histoire de Paris, faites une balade sur les traces du Cinéma ou visitez la Cité de l’architecture et du Patrimoine. Pour finir, une
croisière jusqu’à La Villette, un quartier restauré ces dernières années qui vous surprendra.

En route, admirons Rouen, berceau de nombreux colons venus fondés la Nouvelle-France. Admirez sa Cathédrale du XIIe siècle, sa Place du Vieux marché, où Jeanne d’Arc fut brûlée vive et sa grosse horloge qui résonne encore dans la ville. Vient ensuite Le Havre, patrimoine mondial de l’Unesco, son centre-ville a été presque entièrement
détruit entre1939 et 1944. Reconstruit par l’architecte Perret, il est considéré comme un chef-d’oeuvre d’urbanisme de l’après-guerre.

Par le nouveau Pont de Normandie, nous arrivons pour quelques jours à Honfleur. De là partit Champlain pour venir fonder Québec, sa statue près du Grand-Bassin nous le rappelle. Vous apprécierez aussi son église Ste-Catherine du XVe siècle, tout en bois avec son clocher séparé… Ses terrasses qui bordent le grand bassin, invitent à la détente et à la gastronomie. Laissez-vous tenter par une croisière dans l’Estuaire de la Seine, la vue sur le pont de Normandie et le port industriel du Havre est impressionnante.

Prenons Bayeux ou ses alentours, comme point de départ de nos visites des sites du Débarquement. Ville historique, épargnée par les bonbardements, elle séduit par sa convivialité, ses petites rues calmes et ses espaces verts. De Ranville à Cherbourg, en passant par Arromanches, les cimetières canadien (Beny-sur-mer), américain (Colleville sur mer) et allemand (La Cambe), Ste-Mère l’Église, vous revivrez sur 135 kilomètres cette bataille historique. N’oubliez pas le Centre Juno Beach à Courseulles-sur-mer, qui nous rappelle le
lourd tribut canadien payé à la LIBERTÉ! Moins connu, mais tout aussi important, Falaise, site d’une victoire stratégique pour les alliés.

Si par contre le temps vous est compté, un tour guidé des plages d’une demi-journée et une visite du Mémorial de Caen, vous donneront un excellent résumé de la BATAILLE DE NORMANDIE .

Vous aurez besoin de 4 à 14 jours ou plus, pour tout voir, car j’ai passé sous silence le Pays d ‘Auge et son Calvados, Deauville et ses PLANCHES. Le Mont St-Michel, pensez à y arriver tôt le matin, rendez-vous à L’Abbaye tout en haut avant d’être envahis par les nombreux visiteurs. Une visite avec audio guide est possible et vous permet d’aller à votre rythme.
Bien sûr une location d’auto s’impose. Location, avec ou sans assurances, achat-rachat, laissez-vous guider par les recommandations de votre conseiller. L’hébergement y est varié et l’accueil est toujours chaleureux.
En terminant… Notre slogan :

Le Web? Un professionnel au même prix, pour un voyage réussi!