Chronique «CORONAVIRUS» 2020

LA CHRONIQUE «Coronavirus» D’ÉRIC

Avec la semaine que nous avons eue au bureau, j’ai pensé reprendre ma vieille formule de La chronique d’Éric pour venir vous jaser de l’un des sujets de l’heure actuellement au Québec et partout dans le monde, le fameux Corona Virus.

Ma semaine a commencé lundi matin par deux entrevues avec les journalistes de Radio-Canada et de LCN. Évidemment, on veut savoir mes impressions en tant qu’agent de voyage sur les futurs impacts à court et moyen terme sur notre industrie.

De plus, j’ai du recevoir au moins une trentaine d’appels de vous mes précieux clients sur mes impressions / les options qui s’offre aux voyageurs qui veulent réservez ou ceux qui sont déjà réservés. Je me répéterai pour certains, mais ça vaut la peine, je pense, de vous rendre à la fin de ma chronique pour bien comprendre le tout.

Cette semaine, le sujet est redevenu chaud selon moi à cause de l’Italie…un des pays préférés de tous pour passer nos vacances estivales. La Chine est selon l’avis de plusieurs experts, pas mal sous contrôle…mais l’Italie, ça nous touche plus que l’Asie c’est certain.

Avant toute chose, ma suggestion sur le sujet: ON RESTE CALME!

L’anxiété et cette hystérie sur ce sujet sont beaucoup plus contagieuses que le virus lui-même. Rien ne sert de paniquer et de prendre des décisions trop rapidement. Malgré ce qui a été dit dans les médias, sachez qu’il n’y a pas d’annulation collective et les appels pour réserver continuent de rentrer. Oui, c’est vrai, les réservations continuent. La grosse différence, on explique comme il faut les règles et les options si les fameux SI arrivent.

Je reviendrai plus bas sur les SI….mais avant toute chose, je vous cite un article de La Presse parue cette semaine: «…il y a un virus qui frappe fort en moment, au point d’avoir enlevé la vie de 39 enfants aux USA seulement. Et ce n’est pas le Corona virus venu de Chine, c’est la grippe. Selon les chiffres du Centre de Contrôle des Maladies (CDC), elle aurait frappé 13 millions d’Américains jusqu’ici cet hiver, entraîné l’hospitalisation de 120 000 d’entre eux, et provoqué des complications qui ont causé 6600 décès, en grande majorité des personnes âgées. À travers le monde, l’Organisation Mondiale de la Santé estime le bilan annuel entre 3 et 5 millions de cas sévères, et de 300 000 a 650 000 décès. » Voici des faits, que je juge beaucoup plus alarmants que les chiffres du Corona Virus.

À la lecture des paragraphes plus hauts, vous comprenez que je ne suis pas dans le camp des gens très inquiets. Il faut relativiser le tout selon moi. On parle d’une grippe en fait, que même si vous l’attraper, vous avez 3 x moins de chance de mourir que le SRAS dont nous pouvons comparer il y quelques années. Et le SRAS, on parle de 9.6% le Corona, moins de 3 %!.

SI…

Vous savez maintenant ma position, mais quelle est celle des gouvernements et des assurances ? Le site de voyage.gc.ca du gouvernement canadien devient un peu pas mal le guide sur lequel on doit se référer. Advenant que le cas de l’Italie devienne une zone dangereuse, le gouvernement va émettre un avis : voyager dans ce pays que si essentielle….À partir de ce moment, vos assurances et les compagnies d’aviation sont dans l’obligation de vous rembourser.

Des exemples:

Si je réserve un voyage en Espagne ce mois-ci, je ne serai pas couvert par mes assurances si la situation se dégénère….FAUX !

Si j’ai un départ de réservé des pour l’Irlande en mai, je suis trop inquiet, je veux annuler par moi-même…je peux et je serai rembourser ? FAUX! Vous perdez tous les dépôts et sommes non remboursables…

Faire affaire avec un agent de voyage, c’est un peu cela. Savoir vous expliquer les choses correctement et de vous assister dans tous ses processus. Nos clients qui voyageaient en Chine sont déjà tous remboursés et plusieurs d’entre eux n’ont que changé de destination.

MON CONSEIL DE LA FIN : ON RESTE RATIONNEL, ON CONTINUE DE S’INFORMER DE L’ÉVOLUTION ET ON PARLE À SON AGENT DE VOYAGE!

**Si vous avez aimé cette « vieille » formule de La chronique d’Éric, je recommencerai si la demande vient de vous!**